Publié le 03.06.2024 | Texte: Amélie Poirel | Photos: Guy-Joel Ollivier

À la lisière du bois en contrebas, le terrain de cette maison unifamiliale qui fut longtemps une exploitation agricole, a résisté à l’implantation du tissu pavillonnaire. La démarche du projet de Karbon’, empreinte de sobriété, est une rénovation adaptée au contexte qui cherche en premier lieu à préserver un patrimoine existant. Le reliquat de ferme, construit naïvement et illégalement, est le point de départ du projet.

L’implantation de l’ancienne bergerie se trouve dans des conditions idéales pour répondre à l’habitat unifamilial à vocation durable recherché par les habitants. En effet, la mise à distance de la route et des constructions voisines sur un terrain non constructible à la topographie flatteuse offre la jouissance d’un jardin sauvage conséquent. Telle une enclave, la maison se positionne dans une nature et une quiétude environnante.

La nouvelle extension en bois se greffe dans la longueur de la bâtisse en briques existante. Un toit commun les rassemble. Une isolation intérieure en ballots de paille est ajoutée pour suppléer à l’inertie existante du bâtiment. Cet ajout ne déstabilise pas le système structurel établi de la bâtisse qui conserve ses façades originales et des surfaces intérieures adéquates.

L’orientation de la bergerie suggère l’occupation des lieux. Un scénario de compartimentage saisonnier est mis en place, où seule la moitié de la maison est isolée, tandis qu’une majeure partie est considérée comme un espace capable. Conçu comme un atelier, son usage s’intensifie lorsque les températures le permettent.

L’emploi de matériaux naturels et locaux est privilégié. La paille et le chanvre sont wallons, tandis que les châssis en mélèze européen sont fabriqués dans les Ardennes. Certaines briques démontées sur place sont réemployées pour les nouvelles maçonneries. Le projet s’affirme ainsi comme un modèle de construction raisonnée qui prend en compte la valeur des matériaux dans leur contexte afin de les mettre en œuvre avec justesse.

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.