Publié le 02.07.2024 | Texte: Amélie Poirel | Photos: Polygoon

Le rôle social de l’église du Saint-Sacrement, construite en 1960 dans le quartier Groenenhoek de Berchem (Flandre Orientale), a su traverser les années et rassembler la collectivité. C’est avec cette conviction que le conseil de l’église, en collaboration avec la ville d’Anvers, décident de réaménager le site en élaborant un programme mixte, susceptible de rassembler à nouveau. L’équipe des architectes de Polygoon et Rooilijn, en association avec Cluster Landscape, remporte le concours pour transformer ce lieu sacré en lieu de vie publique.

Le programme ambitieux comprendra une crèche, un espace liturgique, un espace de distribution alimentaire et 16 logements sociaux. Mais la réflexion ne se cantonne pas à l’architecture et cherche à poursuivre l’ambition sociale dans l’aménagement des espaces verts, qui manque cruellement au quartier. À l’avant, une place publique végétalisée renforce la vocation publique du lieu.

Le socle contenant la crèche est conçu selon un plan ouvert. Il s’ouvre largement vers l’extérieur, renforçant l’interaction avec l’espace public. En façade, la variation de mise en œuvre de la maçonnerie entre le socle et la partie haute du bâtiment distingue le programme public de la crèche des logements sociaux. L’espace liturgique est relié aux logements, mais son volume vertical autonome se démarque et assume son rôle de signal sur la place en se rapprochant des proportions du clocher d’origine. À la jonction entre les deux volumes, un auvent marque l’entrée de la salle de prière et de la zone de distribution de nourriture.

Le projet traite ainsi le sujet ambitieux de la rencontre entre deux volumes aux programmes qui ne sont pas amenés à se côtoyer de prime abord. La rencontre entre ces deux mondes, questionne le rapport au collectif et la place de l’espace liturgique dans la vie publique contemporaine.

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.