Publié le 21.05.2024 | Texte: Amélie Poirel | Photos: B-architecten

Dans la commune d’Overijse, les anciennes halles de marché et leurs abords seront transformées par le bureau B-architecten à la suite d’un appel d’offre. La proposition lauréate met l’accent sur la création d’un lieu de rencontre où les étudiants des deux écoles voisines, les habitants du quartier et les passants sont voués à se croiser et se retrouver.

Construite en 1952 dans le centre d’Overijse, la halle était un marché couvert pendant de nombreuses années. Au fil du temps, la vocation du lieu a évolué en accueillant surtout des évènements spontanés. Les deux établissements scolaires voisins profitent également des espaces de la halle depuis quelques années. Cependant, son potentiel n’est pas pleinement exploité et les infrastructures vétustes du bâtiment nécessitent une rénovation. Une étude de faisabilité est alors lancée pour déterminer les besoins des deux écoles sous la forme d’un processus participatif où, les résidents, le conseil du village et plusieurs associations sont impliquées.

La halle d’origine est rénovée en conservant sa structure compacte, robuste et flexible. Mais un nouveau concept d’école élargie voit le jour : différents usagers du quartier prennent possession du lieu en dehors des horaires de cours. Ainsi, un même bâtiment offre des possibilités multiples d’appropriation et ne reste pas inutilement vide, en jouant sur les temporalités d’usage alternées.

Le bâtiment se positionne comme un pont entre les deux écoles GBO et GITO. De nouvelles salles de classe, une salle polyvalente et un centre de rencontre pour les jeunes de la commune sont ajoutés pour compléter les infrastructures existantes. La façade, alterne opacité et ouverture selon une trame régulière qui entre en résonnance avec la structure de la halle existante.

Le nouveau complexe entame un dialogue affirmé avec l’espace public. De nombreux espaces partagés sont offerts et renforcent l’animation du quartier. Devant l’école primaire GBO, une nouvelle place de village est créée. Tandis que devant l’établissement secondaire GITO, un parvis public voit le jour avec une entrée vers la plaine de jeux. Au sol, la végétalisation se répand, mais également sur la toiture du bâtiment. La nouvelle toiture est un espace pour la collectivité agrémentée d’un terrain de sport et de pavillons. Ainsi, cette rénovation est un ajout tant architectural, avec le nouvel usage offert à ce bâtiment, qu’urbain, avec un nouvel espace public qui relie les entités bâties présentes.

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.