Gepubliceerd op 14.11.2023

Kömmerling, une marque du groupe allemand profine et leader dans le domaine des profilés de portes et fenêtres en PVC, réalise une première : des portes et fenêtres en PVC fabriquées à partir d’huile de tall. Ce PVC durable, fabriqué à partir d’huile résiduelle à base de bois au lieu de matières premières fossiles, permet de réduire de 90% les émissions de CO2 par rapport au PVC traditionnel.

1,8 kg de CO2 en moins par kg de matériau

Le PVC était déjà connu pour être recyclable, mais Kömmerling va plus loin. En coopération avec le fournisseur de matières premières INEOS Inovyn, l’entreprise lance le premier PVC fabriqué à partir de matières premières renouvelables, BIOVYN™. L’éthylène, essentiel au processus de production du PVC, est extrait de l’huile de tall en remplacement d’un produit résiduel (naphta) de l’industrie pétrolière. Cette huile de tall est un sous-produit de l’industrie du papier. Le produit final, le PVC bio-attribué, permet une réduction impressionnante de 90 % des émissions de CO2, soit une économie de 1,8 kg de CO2 pour chaque kilogramme de PVC.

“Nous sommes très heureux de cette innovation, qui s’inscrit parfaitement dans la philosophie de construction circulaire de Kömmerling. Nous faisions déjà beaucoup, comme collecter les anciennes fenêtres et portes en pvc et les déchets de production afin de les réutiliser entièrement, mais maintenant nous pouvons enfin utiliser le PVC issu de l’huile de tall dans les menuiseries extérieures. Ainsi, l’ensemble du processus est certifié et le constructeur reçoit également un certificat.
Contrairement à d’autres matériaux biosourcés, ce matériau a une durée de vie d’au moins 400 ans et les économies de CO2 sont très importantes. D’ici 50 ans, les premières fenêtres en PVC bio-attribué seront recyclées à 100 %, ce qui permettra d’économiser 90 % d’émissions de CO2 par rapport à la production d’une fenêtre neuve”, explique Pieter-Jan Declercq, Responsable Produit chez Kömmerling.

Projet pilote

Le premier projet à mettre en œuvre cette innovation est le clubhouse du club de padel Bola à Asse. Les propriétaires ont opté pour des matériaux de construction écologiques de pointe. Le projet a été complété par des briques écologiques Kempen de la briqueterie Floren & Cie et par des revêtements de sol et de mur en Dekton de l’entreprise Cosentino, qui a un bilan CO2 neutre.

Nous avons pris contact avec Kömmerling pour leurs fenêtres ReFrame 100 % recyclées. Leurs collaborateurs nous ont convaincus d’aller plus loin et d’opter pour des profilés de fenêtres bio-attribués. Le lieu de rencontre le plus durable possible – c’est ce que nous voulons.” confirme un des propriétaires du club.

Bola Padel a célébré son inauguration le dernier week-end de septembre. L’achèvement des travaux du clubhouse (y compris la salle de réunion, la cafétéria et la salle polyvalente) est prévu pour la fin avril 2024.

Lancement européen

Outre le projet en Belgique, le premier projet utilisant des profilés de fenêtres en PVC bio-attribués a été livré aux Pays-Bas au début du mois de juin 2023. Dans le cadre d’une initiative de durabilité à Steenwijk, 19 appartements sociaux locatifs des années 1970 ont été transformés en maisons à énergie positive. À Harsefeld, en Allemagne, cette technologie durable est également appliquée dans le lotissement écologique “Smartcity”.

www.kommerling.be

Lees ook

Schrijf je in op onze nieuwsbrief
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.