L'abattoir du futur

ORG
publié le 07.11.2016 | texte Pieter T'Jonck espace public
© Filip Dujardin

© Filip Dujardin


À la Biennale de Venise, ORG présente des portiques en béton sous le nom de ‘Monument for an Open Society’. Le Foodmet des abattoirs d’Anderlecht a été construit à l’aide de ces éléments. Comme un modèle pour l’avenir du site.

Le site des abattoirs d’Anderlecht est dominé par la grande halle de 100 mètres sur 100, datant de 1888. Depuis 1983, son exploitation est aux mains de la SA Abattoir (à l’origine SA Abatan). Celle-ci est propriétaire de 2,6 hectares de ce grand site qui en compte 10,5. Pour le reste du site, la commune lui a attribué un bail emphytéotique jusqu’en 2050. En 1983, le commerce de la viande et l’industrie de transformation de la viande y étaient moribonds. Grâce à une restructuration ciblée, Abattoir a renversé la vapeur, avec l’appui de quelque 150 détaillants. L’activité a été fortement diversifiée : plus de marchés, et les caves sous la halle ont été ouvertes à des fêtes et évènements.

 

>> Voir la suite : A+262

 

download pdf
ORG
Anderlecht | 2016
A+A+262
pages 13-16

Vous pourriez aussi être intéressé par

Abonnez-vous à notre newsletter