c-mine

51N4E
publié le 24.10.2011 non résidentiel
© Filip Dujardin

Pour nominer le centre culturel C-mine de 51N4E, peu, voire pas d’hésitation. Le projet est finalement le seul à recueillir l’unanimité. A la périphérie de Genk, l’intervention volontairement restreinte des architectes apporte une forme de réponse spécifique au questionnement sur le devenir – architectural – d’anciennes installations industrielles. Les bâtiments abritant les installations énergétiques de la mine abandonnée du Winterslag ont été réhabilités en infrastructures culturelles pour l’ensemble de la région. Au programme de cette partie de la réhabilitation du site entier, figurent un centre culturel avec théâtre et salle de concert, ainsi qu’un centre touristique et un musée du design.. « c-mine […] va dans le sens du bâtiment, s’en inspire pour créer le concept et développer de nouvelles formes à partir de sources découvertes par d’autres. C’est un bâtiment inspiré. L’esprit des lieux plane jusque dans les décisions secondaires qu’implique immanquablement un processus de création » souligne Paul Vermeulen dans A+. « Entre l’ancien bâtiment et la nouvelle construction les différences sont uniquement une question de dosage. […] Bref, il s’agit d’une usine historique évoquant le souvenir, flanquée de part et d’autre d’une usine contemporaine et efficace. »

download pdf
51N4E
Genk | 2011
A+232
pages 74

Vous pourriez aussi être intéressé par

© Filip Dujardin

Abonnez-vous à notre newsletter