Publié le 21.05.2024

Retrouvez A+ Architecture in Belgium sur ARCHITECT@WORK. Venez sur notre stand, abonnez-vous au magazine A+ et recevez votre publication bOb Van Reeth gratuitement !

Les mercredi 29 et jeudi 30 mai, les sheds 1 et 2 de Tour & Taxis accueilleront la seconde édition d’ARCHITECT@WORK Brussels. Cette seconde édition est désormais totalement finalisée. Voici un aperçu de ce qui vous attend.

Comme toujours, les exposants joueront les premiers rôles. Cette année, ils seront 208 au total. Ensemble, ils présenteront quelque 600 produits et matériaux innovants. L’événement aura cette année pour thème ‘Super Skin’. Ce thème englobe non seulement l’enveloppe extérieure des bâtiments, mais souligne aussi comment de nombreuses finitions intérieures peuvent constituer une Super Skin. En fait, il englobe tous les matériaux, systèmes et processus durables, de qualité et innovants employés pour répondre aux exigences les plus élevées des architectes et des designers.

Événements connexes

La singularité d’ARCHITECT@WORK réside notamment dans ses nombreux événements connexes et conférences. En jetant un œil au site web, vous constaterez que le programme de ceux-ci à Bruxelles est richement rempli!

Parmi les événements connexes, vous remarquerez tant des valeurs sûres que l’apparition de toutes nouvelles initiatives. On peut évidemment citer les rendez-vous récurrents bien connus comme l’exposition de matériaux de MaterialDistrict, l’exposition de projets organisée par world-architects.com et la magnifique exposition de photographie d’architecture du collectif de photographes néerlandais DAPh. Avec SUPER SKINS, MaterialDistrict proposera une exposition de ‘Super Skins’ spécialement conçue pour ARCHITECT@WORK. Vous pourrez y découvrir une large gamme de plus de 120 échantillons de matériaux de haute qualité, innovants et durables. Pour la cinquième fois, World-Architects présentera une exposition de projets à ARCHITECT@WORK. Celle-ci portera sur 40 travaux réalisés par des membres de la plateforme à travers le monde entier, en mettant l’accent sur la construction légère et les principes de simplicité dans la construction. Avec IMAGES, DAPh créera à nouveau la scène idéale pour permettre de traduire la vision et les histoires des architectes et des projets en images.

L’artiste mis à l’honneur sera cette fois le sculpteur gantois Conrad Willems. Ses sculptures se caractérisent par la géométrie, la répétition et la modularité, ce qui se traduit par un langage visuel très reconnaissable. Déjà présente à Courtrai, l’initiative INSTALLATION by FEBELCEM / FEBELARCH constituera une nouveauté à Bruxelles. Vous pourrez en apprendre davantage sur la façon dont les architectes, en collaboration avec plusieurs experts en béton, se sont mis en quête d’applications innovantes avec du béton préfabriqué, dans un exercice de réflexion pour élever le béton ‘au niveau supérieur’. Autre initiative particulièrement sympathique et totalement nouvelle: ‘l’Architectural Charity Quiz: Masterminds of architecture’ proposera un quiz pouvant se jouer tant en live qu’en ligne en faveur de deux bonnes causes architecturales. Quand? Mercredi 29 mai, de 12h30 à 13h30. Les architectes et les amateurs d’architecture pourront participer par groupes de trois à ce quiz organisé conjointement par ARCHITECT@WORK et le site web d’architecture Architectura.

Conférences

En jetant un œil au programme des conférences, vous constaterez qu’il sera encore plus intéressant de visiter le salon les deux jours. Tant le mercredi que le jeudi, trois conférences aborderont uniquement des sujets intéressants.

Le débat ‘Nature skin: de natuur als veerkrachtige, regeneratieve huid’ (en néerlandais) donnera le coup d’envoi de 13h30 à 14h30, avec Eva Heuts (VIBE), Koen Van Delsen (Murmuur Architects) et Bart Bleys (Buildwise) comme participants, et Florian Holsbeek comme modérateur. Cette conférence dans le cadre du Pacte Vert ‘Environnement résistant au climat’, organisée en collaboration avec l’Agence flamande pour l’Environnement et le ministère flamand de l’Environnement, abordera les possibilités d’aménager notre environnement afin de le rendre résistant au climat.

À 15h30 (jusqu’à 16h30), Camille Mommers de Natura Mater donnera (en français) la conférence intitulée ‘Quels critères pour choisir des matériaux plus durables?’. Elle expliquera notamment comment 50% de l’impact écologique d’un projet relève du choix des matériaux et comment il est possible de prêter attention à l’impact écologique d’un matériau.

La première journée se clôturera par la conférence (en anglais) à 17h30 (jusqu’à 18h30) de Marc Martinez Marti (Architect Head of Computational Design de l’agence de design bruxelloise ncbham), intitulée ‘Design meets Digital – Past, future and beyond’. Il avait déjà donné cette conférence lors d’ARCHITECT@WORK à Courtrai, de telle sorte que les absents auront désormais une nouvelle chance d’en apprendre davantage sur l’application de la conception numérique à l’architecture (d’intérieur). Il abordera notamment le nouveau bâtiment emblématique du siège belge de BNP PARIBAS FORTIS (conçu par Baumschlager Eberle et Jasper Eyers Architects).

Si vous avez l’impression que le feu d’artifice aura déjà été tiré le premier jour, vous vous trompez lourdement… Le programme de la deuxième journée débutera à 13h30 avec la conférence (en néerlandais) intitulée ‘Retrofit: de sociale, ecologische en economische voordelen’, une initiative signée Orde van Architecten – Vlaamse Raad. Ce débat auquel participeront Hanne De Vos (chargée de projet chez B-architecten), Sara Vermeulen (directrice de Caspar Consulting et chargée de mission au département patrimoine immobilier du Gouvernement flamand), Frederique Hermans (senior architect chez a2o) et Johan Anrys (directeur 51N4E), et qui sera modéré par Bertrand Lafontaine (rédacteur en chef d’Architectura), abordera l’amélioration énergétique des bâtiments et structures existants en les dotant de systèmes et de technologies modernes.

À 15h30, place à une conférence (en anglais) très attendue, avec l’un des jeunes loups les plus en vue dans le domaine de l’utilisation de l’IA en architecture: Tim Fu. Le fondateur canadien d’origine chinoise du Studio Tim Fu Ltd, basé à Londres, donnera la conférence ‘AI in Architecture: Practical Applications and Future Directions’. Lors de celle-ci, il abordera la manière dont les technologies d’IA, comme les modèles de diffusion et les outils de conception paramétrique, révolutionnent le secteur en améliorant l’efficacité de la conception, la créativité et la transition transparente de la conceptualisation à la construction. Cette présentation mettra en lumière des exemples spécifiques du rôle de l’IA dans la création de formes et structures innovantes, la capacité unique de l’IA à faire dialoguer tradition et visions futuristes, ainsi que le potentiel de l’IA à rationaliser les flux de travail architecturaux.

La seconde journée se clôturera à 17h30 avec la conférence (en anglais) intitulée ‘Search for Identity through Architectural Innovation’. Michiel Riedijk, architecte et fondateur du cabinet d’architecture Neutelings Riedijk Architects, explorera le pouvoir transformateur de la

conception architecturale. Il se penchera sur la manière de remodeler le paysage urbain par le biais de l’identité architecturale et de l’expression innovante. Il abordera des bâtiments tant emblématiques que durables, parmi lesquels des projets comme la Gare Maritime à Bruxelles, le MAS à Anvers ou Beeld & Geluid à Hilversum (Pays-Bas).

Pré-enregistrement obligatoire

Permettez-nous de rappeler que, pour pouvoir accéder à ARCHITECT@WORK Brussels, il est obligatoire de s’enregistrer au préalable. Cela peut se faire en ligne via le site web (voir ci- dessous). Vous pourrez assister gratuitement à cet événement à condition de vous enregistrer via le code mentionné sur l’invitation déjà envoyée. Si vous n’avez pas reçu d’invitation, veuillez envoyer un e-mail à brussels@architectatwork.com, en précisant votre activité professionnelle.

Plus d’infos via https://brussels.architectatwork.be

À lire également

Inscrivez-vous à notre newsletter
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.