Destinés à disparaître?

publié le 17.03.2015 Debat
Project l'Evêché Luik

© Maurizio Cohen

Incertain, l’avenir du Centre sportif du Grand Séminaire de l’Evêché à Liège. Conçu au début des années 1960, cette réalisation, témoin d’une entente entre qualité architecturale, économie de moyen et intégration urbaine, a dû fermer ses portes en 2005 pour travaux de mise en conformité. Alors qu’il est inscrit à l’Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel de Wallonie, l’édifice se dégrade désormais et pourrait subir un triste sort, faute de mobilisation.

Egalement symbolique de l’architecture d’après-guerre, l’ancien Hôtel de ville d’Ougrée compte désormais sur une nouvelle affectation. Fier d’une étonnante structure métallique tridimensionnelle, d’un volume fort, délimité par un mur rideau représentatif de cette période, cette pièce d’architecture est, elle aussi, suspendue au fil des décisions des pouvoirs publics.

 

Pour prolonger le débat, cet article de Simon Ancion et Jimmy Thonon appuie sur la menace qui pèse sur la piscine de l’Evêché et son centre sportif à Liège: ‘Requiem pour la piscine de l’Evêché’ . Le chaînon manquant, une publication d’urbAgora.
Le texte est à lire également sur le site de DOCOMOMO Belgique.

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter