100 ans de Niko

publié le 17.05.2019 Evénement , Info des fabricants

À l’occasion de ses 100 ans, Niko, l’entreprise familiale belge implantée à Saint-Nicolas (Pays de Waas) et leader de marché dans la production d’interrupteurs, prises électriques et équipements domotiques, inaugure le 6 mai l’expo « 100 jaar Niko – the best is yet to come ». En plus d’une rétrospective des 100 dernières années, les visiteurs y reçoivent aussi une perspective d’avenir. Ils sont invités à réfléchir de manière interactive au futur en matière d’habitation et de travail. Après la visite de l’exposition, vous pouvez acheter le livre « 100 jaar Niko (100 ans de Niko) – Illuminating Ideas » ou le commander en ligne. Les recettes sont reversées intégralement à une initiative de la ville de Sint-Niklaas en faveur des jeunes défavorisés (plus d’info: www.niko.eu/100expo).

Récemment élue ‘Factory of the Future’ par Agoria, la société annonce de lourds investissements de 10 millions par an dans la numérisation et l’automatisation de sa production, qui demeure basée en Belgique. Niko promeut ainsi l’intégration poussée de l’intelligence artificielle et de la numérisation de l’habitat, procurant aux résidents un niveau toujours accru de sécurité, de confort et d’efficience énergétique.

Avec une équipe R&D de 90 personnes dans différents pays, Niko crée des solutions innovantes qui rendent les bâtiments plus confortables, plus sécurisés et plus économes en énergie. Les 10 dernières années, Niko a investi presque 100 millions d’euros dans des techniques de production de pointe et, avec l’essor de l’intelligence artificielle, l’entreprise va dans les prochaines années continuer d’investir quelque 10 millions d’euros par an dans la modernisation de l’usine.

Le rôle-clé de l’innovation
En osant opter à des moments charnières pour l’innovation sur le plan des matières premières, des méthodes de production, des technologies et des modèles opérationnels, Niko est l’un des pionniers dans son secteur depuis trois générations. Le lancement de Nikobus en 1997, la première génération d’automatisation domestique, a permis à l’entreprise de devenir le leader du marché belge de l’automatisation domestique. Niko Home Control, le successeur de Nikobus, a été lancé sur le marché en 2011, en réponse à l’introduction du smartphone et de la demande croissante de connectivité. Grâce à sa convivialité innovante et sa polyvalence, Niko Home Control est aujourd’hui une évidence, tant pour les utilisateurs finaux que pour les installateurs. Par ses solutions astucieuses, Niko veut, à l’avenir encore, rendre les habitations aussi confortables, sûres et économiques que possible. Plus tard dans l’année, la firme commercialisera ‘touchswitch’, un panneau de commande révolutionnaire susceptible d’être entièrement personnalisé. Niko suit naturellement les plus récentes évolutions du marché, par exemple en commercialisant les haut-parleurs intelligents d’Amazon et de Google, mariés par commande vocale au dispositif Niko Home Control.

Fort ancrage local
Pour son centième anniversaire, l’entreprise familiale enregistre un chiffre d’affaires de plus de 175 millions d’euros, le double d’il y a 15 ans. L’entreprise fondée en 1919 par les frères Alfons et Werner De Backer emploie désormais plus de 700 travailleurs dans 10 pays européens. Ces cent dernières années, elle a produit en Belgique plus de 500 millions d’interrupteurs et de prises de courant, ce qui représente presque la circonférence totale de la Terre, et a installé son matériel dans plus de 5 millions de bâtiments en Belgique. L’appareillage électrique de Niko n’équipe désormais pas moins de 85 % des foyers belges. L’assortiment de Niko comporte plus de cinq mille produits différents pour l’appareillage électrique, le contrôle d’accès, les capteurs, la commande d’éclairage et l’automatisation domestique.

La localité flandrienne de Saint-Nicolas (Pays de Waas) est au centre des activités de Niko depuis toujours. Son cœur de métier restera ancré en Belgique : design, traitement métallique, moulage par injection et fabrication d’outils. À cet effet, Niko poursuit sa politique d’investissements en lançant notamment cette année l’exploitation de cobots, des robots équipés de systèmes intelligents qui collaborent avec les hommes pour une production efficiente et flexible. En tant qu’entreprise manufacturière, il est essentiel, dans un monde en pleine évolution, de maintenir et de renforcer sa position concurrentielle internationale. Au début de cette année, Niko a reçu l’award « Factory of the Future » en raison de ses efforts axés sur l’avenir. Paul Matthijs, CEO de Niko : « Afin de rester compétitifs et de pouvoir répondre aux changements rapides du marché ainsi qu’aux attentes de nos clients, nous devons surfer sur la vague numérique. L’un de ces aspects est que nous allons miser à fond, dans les prochaines années, sur la numérisation et l’utilisation des nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle et la robotique. »

www.niko.eu

Abonnez-vous à notre newsletter