Ecole technique de Londerzeel - procédure-PPP

Teema architecten
publié le 19.01.2015 | texte Jürgen Vandewalle non résidentiel

L’extension de l’école technique communale de Londerzeel a été sélectionnée comme projet pilote pour le mouvement de rattrapage ‘Scholen van Morgen’ (Ecoles de demain). La durabilité et un haut niveau de qualité de vie, tels sont les points de départ de la réalisation de ce projet de Teema Architecten.

news_PPS - AGRE GTIL

© Scholen van Morgen

Teema Architecten a obtenu en 2007 la commande de ce projet pilote, préparant la procédure DBFM de ‘Scholen van Morgen’ sous la supervision du Vlaams Bouwmeester. Quelques pavillons hors d’âge ont été abattus pour réaliser les nouveaux labos et classes d’ateliers. L’extension ne s’inscrit pas seulement dans le quartier environnant comme une apparition marquante, elle s’ouvre également à des activités au niveau du quartier grâce au hall de sport et aux terrains disponibles. Le hall central, espace polyvalent, constitue à la fois le cœur de l’école et une ‘pièce de vie collective’ pour le quartier. Sur les indications des architectes, un pavillon supplémentaire a été remplacé alors qu’il devait être conservé selon le cahier des charges, afin que l’école se tourne également vers la cour de récréation. L’‘école ouverte’ entre quartier et cour de récréation agit comme un point d’ancrage pour le voisinage. Le bâtiment revêt par ailleurs cette fonction grâce à sa silhouette remarquable. Comme une sculpture de couleur terracotta aux façades inclinées, elle est enveloppée d’un motif de bandeaux en brique et d’un rythme ludique de toits et de fenêtres.

 

Maladies d’enfance

La formulation de la commande est souvent compliquée dans les projets publics. Les administrations communales se succèdent plus rapidement qu’avant et des directeurs d’établissement manifestent chacun une vision pédagogique propre. Les changements de programme sont plus difficiles à intégrer dans un strict DBFM que dans une procédure classique. Il s’agit donc de réaliser une école qui s’adapte à chacune de ces visions. La procédure ‘Scholen van Morgen’ devrait offrir une certaine stabilité à ce processus mais celle-ci se trouve encore dans la phase de prise de connaissance, avec pour résultat un manque de soutien technique et organisationnel. C’est surtout l’administration de la procédure qui est vécue comme un fardeau, avec le ‘projet bibliothèque’ comme véhicule lourd et un délai qui ne coïncide pas toujours avec l’exigence d’une architecture de haute qualité. L’indépendance de l’architecte est parfois discutée, entre autres lorsque la pression du temps amène l’entrepreneur à optimaliser et que l’architecte ne dispose pas des documents nécessaires (budgétaires notamment) pour prendre des décisions.

La procédure intervient aussi sur le plan architectural: l’exigence architecturale est conçue comme une exigence parmi d’autres. La question se pose d’ailleurs de déterminer si la qualité de vie peut être définie à l’aide des mêmes paramètres que les autres normes qualitatives. Certaines constructions PPP souffrent visiblement de quelques maladies d’enfance. Des projets pilotes comme GTI Londerzeel démontrent quant à eux qu’il est précieux et louable de continuer à y travailler.

download pdf
Teema architecten
Londerzeel | 2015
A+251
pages 56

Vous pourriez aussi être intéressé par

    Belvédère des Coteaux de la Citadelle de Liège

    En porte-à-faux, la plate-forme triangulaire de 60 m² culmine sur le versant sud des Coteaux de la Citadelle. Le belvédère, imaginé par le bureau d’études paysage du Service de l’Aménagement des espaces publics de la Ville de Liège, a été conçu et réalisé par le Bureau d’études Greisch. Il fait partie du réaménagement complet des [...]

    lees meer

    Porte-à-faux

    Quatre ouvrages architecturaux récents
ou en cours de réalisation montrent des résolutions particulières à la réalisation de porte-à-faux, pour des programmes et avec des matériaux différents. Cet auvent carré en béton, réalisé dans le cadre d’un contrat de quartier pour un jardin récréatif à Molenbeek-Saint-Jean, se compose d’une grille octogonale de poutres. Les poutres aux côtés ont un très grand moment sur appui. Ces moments coïncident avec le moment d’une poutre en porte-à-faux de 9 m soumise à la même charge. Les poutres centrales de l’auvent ont quant à elles un grand moment en travée, comparable à celui d’une poutre avec une portée de 18 mètres.

    lees meer

    Luifel

    Er breidt zich langzaam maar zeker een witte pixelwolk uit over het land. Een ludieke studie van de openbare ruimte, BXL 100, (> A+213) resulteert sinds 2011 in een aantal ingrepen in de openbare ruimte. Ze duiken op in het Brusselse Sint-Gillis en worden ontwikkeld in het Gentse Ledeberg. In Mechelen siert een luifel sinds kort het nieuw aangelegde Pasbrugplein.

    lees meer

enregistrez-vous à notre newsletter