Matérialiser l’immatériel audio-visuel

publié le 08.03.2018 | texte Nina Closson Concours
© Baukunst-Bruther

© Baukunst-Bruther

L’alliance franco-belge Baukunst-Bruther sort lauréate du concours pour la maison des médias sur le site mediapark.brussels dont les principaux concurrents sur la short list étaient 51N4E-Doorzon interieur architecten, Neutelings Riedijk architecten, Office Kersten Geers – David Van Severen et XDGA. Au milieu d’une cinquantaine de candidatures belges et étrangères, la proposition ouverte des deux bureaux a esthétiquement et fonctionnellement touché ses futurs occupants.

Situé à l’angle du boulevard Reyers et de la rue Colonel Bourg, l’immeuble de 10.000m2 est destiné à voir le jour en 2021. Son programme se décline en quatre parties, ponctuellement déterminées par les besoins de leurs occupants. Ces derniers, liés au monde médiatique, sont l’IHECS academy, le Centre Vidéo de Bruxelles, le siège de BX1 et les bureaux de Screen.Brussels. Le secteur audiovisuel représente plus de 15.000 emplois liés au monde de la communication à Bruxelles d’après le Ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi, Didier Gosuin.

Baptisée « Frame », la maison des médias se définit comme le cadre de l’image, la trame du web, la fenêtre sur le médiapark et le cadre définissant le geste architectural. Toute la difficulté du projet réside dans le caractère changeant du secteur médiatique, en perpétuelle évolution parallèlement aux modes de communication. L’objectif des architectes : « matérialiser la présence d’un contenu voué à son immatérialité». Il a donc été décidé que Frame serait une page blanche, volontairement neutre tel un outil servant les usages sans les figer.

L’externalisation de la technique et de la structure créent la grammaire architecturale du bâtiment, libérant des plateaux libres. Ces grandes plateformes seront aménagées en fonction des acteurs d’aujourd’hui sans oublier ceux de demain, offrant des espaces polyvalents et flexibles.

D’un étage à l’autre, les  usages sont fondamentalement différents mais les différentes affectations se rencontrent, créant ainsi une synergie entre les occupants à l’image de l’écosystème médiatique prôné par le médiapark. La réception et l’Horeca occuperont l’entrée ouverte sur la façade vitrée au sud. Sur la hauteur du bâtiment, se déclineront des espaces de coworking, un auditoire et des studios de télévision avec comme toile de fond la ville qui s’étend au loin.

© Baukunst-Bruther

© Baukunst-Bruther

Abonnez-vous à notre newsletter