ACROSS | LIÈGE – B-ILD

16.03.2016 à 16.03.2016 | texte Thomas Martin A+ Conférence
© Filip Dujardin

© Filip Dujardin

Fort de son succès en 2015, le cycle de conférence Across se poursuit en 2016 avec une nouvelle série d’intervenants. De jeunes bureaux d’architecture néerlandophones et francophones sont invités tour à tour à Anvers et à Liège afin de présenter leur pratique et le contexte dans lequel ils l’exercent. Ces échanges sont l’occasion de comprendre comment les architectes apportent une plus-value concrète à notre cadre de vie, et ceci à différentes échelles, que ce soit celle de la planification urbanistique ou encore celle de projets localisés et expérimentaux.

Tout a été très bien pensé. À commencer par le nom. Mais aussi le type de projets que B-ild réalise, et les méthodes de travail que chacun d’eux implique. Bienvenue dans l’univers structuré d’une équipe « quadricéphale ».

B-ild, fondé en 2009, signifie « image » (en allemand) et « construire » (en anglais)… ce qui en dit long sur les principes de ce bureau. Même s’il ne s’agit pas de réaliser à tout prix un produit final photogénique, l’image n’en est pas moins au cœur des préoccupations. Chaque projet contient une couche « invisible » au monde extérieur : des références subtiles à des photos ou œuvres d’art qui rendent le projet plus personnel, et la rêverie presque tangible.

Cette rêverie nous ferait presque oublier que tout tourne ici autour du « focus ». Tous les projets se répartissent selon quatre cadres de réflexion bien définis : Building (pour les grands projets), House, Pavilion (pour les petits projets autonomes, comme la maison-bunker sélectionnée pour le Prix belge pour l’Architecture 2015 > A+257) et Stage (allant de la scénographie temporaire au skatepark). Toute demande qui n’entre pas dans un de ces cadres est tout simplement écartée. Pour les trois premières catégories, les projets peuvent durer respectivement un maximum de quatre, deux et une année. En étant particulièrement sélectif dans les concours auxquels il participe, l’atelier parvient à en remporter 30 à 40 pour cent.

Impatiemment mais minutieusement, B-ild développe sa pratique, de la petite vers la grande échelle. Avec la construction du brillant « PSBO Building », l’atelier a aujourd’hui atteint un moment-charnière : le premier pas vers les grands projets publics a été franchi.

 

Conférence de B-ild
16 mars 2016, 19h
Langue: anglais / français
Galerie Opéra – Espace ULg, Liège
Entrée libre, mais INSCRIPTION obligatoire.

Coproduction: A+ Architecture in Belgium, Vlaams Architectuurinstituut, Université de Liège
Soutien: Fédération Wallonie-Bruxelles, Vlaamse Overheid

logo_ULglogo_VAi

enregistrez-vous à notre newsletter